Pourquoi acheter sa crème solaire en pharmacie ?

Initialement, la crème solaire se mettait dans le but d’éviter les brûlures dues au soleil. Elle faisait un écran blanc sur la peau. Aujourd’hui elle fait partie du kit de plage indispensable à tous, elle est plus esthétique et aussi plus facile à étaler. Mais comment choisir la bonne crème solaire ?

Des crèmes solaires plus ou moins efficaces

La première crème solaire était un écran minéral, c’est à dire une couche de dioxyde de titane, de talc, de kaolin ou de d’oxyde de zinc qui reflétait la lumière du soleil. Ces crèmes, pourtant propres pour l’environnement et hypoallergéniques, sont difficiles à étaler et recouvrent de blanc la zone protégée. Elles offrent une protection idéale à la fois contre les brûlures, causées par les UVB, et contre les cancers, causés par les UVA. Les progrès technologiques permettent aujourd’hui de microniser ces écrans minéraux afin de les rendre plus cosmétiques et plus faciles à utiliser.

Les nouvelles crèmes solaires utilisent des filtres chimiques. Les UV arrivent sur la peau pour être absorbés par ces actifs. La notion d’indice de protection (IP) ou de facteur de protection solaire (FPS) est ici très importante car il s’agit de mesurer la performance de la crème. Plus l’IP est élevé, moins vous risquerez d’attraper un coup de soleil. Ils sont aujourd’hui classés en 4 catégories : protection faible (IP6 ou IP10), protection moyenne (IP15, IP20 ou IP25), haute protection (IP30 ou IP50) et très haute protection (IP50+). Mais ces indices ne sont calculés que pour la protection contre les UVB et les industriels sont libres d’ajouter une protection efficace contre les UVA, responsables du vieillissement prématuré de la peau et des cancers cutanés…

Des crèmes solaires pour tous !

Chacun a une peau différente. On classe déjà les peaux en plusieurs phototypes : selon qu’on est roux, blond, brun, châtain, noir ou blanc, nous n’avons pas la même réaction au soleil. Et oui ! La coloration naturelle ou le bronzage de la peau est une protection naturelle permettant de filtrer les rayons du soleil. Et en fonction de la zone et de la période de l’exposition, le besoin sera encore plus différent.

C’est sans compter sur les différentes caractéristiques de peau (sèche, très sèche, grasse, mixte…), sur les habitudes, l’usage et les envies de chacun… Alors, les laboratoires les plus avancés proposent de multiples solutions pour répondre parfaitement aux besoins de tous. C’est ainsi qu’en plus de trouver la crème solaire, vous pourrez trouver des émulsions pour des peaux plus grasses, des brumes ou des sprays pour aller plus vite, des huiles pour embellir le corps, des sticks pour des zones plus fragiles ou plus ciblées, des formules colorées pour vérifier les zones recouvertes, des formules plus résistantes à l'eau…

Les crèmes solaires, qu’en pharmacie !

L’exposition au soleil est complexe et il est indispensable de se protéger, pour éviter la brûlure, pour éviter de vieillir prématurément et pour éviter d’avoir un cancer. La complexité du choix selon votre peau ou les crèmes solaires elles-mêmes font qu’il est nécessaire de s’entourer d’un professionnel qui connaît non seulement la peau, le contexte et surtout les produits. Les laboratoires pharmaceutiques sont très innovants et renforcent régulièrement la protection, la cosmétique et la facilité d’usage.

L’Australie, les États-Unis et le Canada ont fait le choix de donner le statut de médicament aux crèmes solaires. Ce n’est pas le cas de la France mais vous savez aujourd’hui pourquoi le conseil de votre pharmacien ou de son équipe compétente pour l’achat de vos crèmes solaires est indispensable !

http://www.soleil.info/uv-meteo/

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS

Les produits en rapport avec cette actualité

Aderma Protect-AH Lait réparateur après-soleil 250ml à TOULENNE

Connectez-vous
pour voir le prix et mettre au panier

Aderma Protect-AH Lait réparateur après-soleil 250ml

Aderma

Lait réparateur après-soleil