Prix des médicaments

Prix des médicaments

Depuis Juillet 2014, les vignettes apposées sur les boites des médicaments remboursés ont disparus. Quel est le prix des médicaments et quels sont les raisons pour lesquels la vignette a disparu ?

Le médicament remboursé représente 75% du chiffre d’affaire des pharmacies. Les prix d’achat et de vente sont fixés par voie législative. Ainsi, quelle que soit la pharmacie, les prix des médicaments remboursés sont identiques partout en France. Ce prix, relativement stable avant les années 1990*, a commencé à beaucoup évoluer. Les laboratoires étaient contraints de ré-étiqueter toutes les boites, entraînant des surcoûts importants. Les distributeurs et les pharmacies étaient aussi impactés supportant les surcoûts de stock.

Le gouvernement a mis en place un site (medicaments.gouv.fr) sur lequel le patient peut retrouver toute les informations officielles, comme les notices et les prix. Les prix sont définis par un organisme d’état, le CEPS (Comité Economique des Produits de Santé) en accord avec la Sécurité. Les contraintes économiques de l’état sont telles que le CEPS a revu largement à la baisse les prix des produits de santé. Il faut savoir que la pharmacie supporte chaque année l’essentiel des économies de santé alors qu’elle ne représente qu’une partie minoritaire du budget dédié. Pour l’année 2016, le PLFSS prévoir une économie à réaliser sur les produits de santé de 1,7 milliard d'euros, soit la moitié des 3,4 milliards d'économies attendues. Pour le Leem (les entreprises du médicament), le médicament représente « la moitié des efforts d’économies, alors qu'il ne représente que 15 % des dépenses ».

Depuis janvier 2015, les pharmaciens entament une procédure de détachement du prix du médicament pour leur rémunération. Plutôt que d’avoir un pourcentage du prix de la boite (marge dégressive), la rémunération se fait par un honoraire : 0.80€ HT en 2015, 1€ HT en 2016. Ce stratagème permettrait à terme de moins impacter le pharmacien quant aux baisses de prix. Bien sûr, ces changements ont entraîné de nouvelles baisses de prix…En janvier 2016, attendez vous à des variations de prix : petite hausse de prix pour les petits prix, grande baisse pour les plus chers!

Donc, le fait de ne plus apposer de vignettes sur les boites facilite la modification du prix des médicaments sans manipulations inutiles. Les prix étant disponibles sur le site medicaments.gouv.fr ou sur simple demande à la pharmacie.

Les déremboursements de médicaments, quant à eux, ne représentent qu’une part minoritaire des ventes des pharmacies. Ces médicaments non remboursés représentent 10% du CA des pharmacies. Les prix étant libres, il est possible de voir des écarts entre pharmacies. Mais en règle générale, chaque pharmacie va travailler au moins un médicament d’une famille non remboursé, permettant de pratiquer des prix concurrentiel. L’association famille rurale constate par ailleurs que dans son observatoire du prix du médicament 2015, que les pharmacies mettent des médicaments en libre accès, dont les prix sont généralement plus intéressant. Il est logique de penser qu’un pharmacien va mettre en avant les produits dont il a travaillé les prix !

En résumé, les prix des médicaments remboursés sont disponibles sur medicaments.gouv.fr et pour les autres, il est préférable de demander à son pharmacien sur lequel il est le mieux placé. Mieux encore, au-delà du prix, c’est l’environnement dans lequel votre pharmacien vous place qui fera que votre traitement sera le plus coût-efficace ! Cette valeur ajoutée sera sans équivoque beaucoup plus rentable.

*http://www.leem.org/article/prix-des-medicaments-indices-evolutions-0

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS